Le Yoga d’Isabelle

Yoga et Méditation

Le Yoga pour tous

juin9

FAUT-IL ÊTRE BLANC, SVELTE ET NANTI POUR FAIRE DU YOGA ?

Dans son livre «Every Body Yoga», la blogueuse et prof de yoga Jessamyn Stanley, 29 ans, prône une discipline moins consumériste et ouverte à tous.

yoga nice

Enseignante, lesbienne, noire et de grande taille, l’Américaine Jessamyn Stanley redéfinit les stéréotypes dans son domaine : le yoga. Sans le vouloir, elle a acquis ces dernières années une certaine renommée sur les réseaux sociaux via son compte Instagram, devenu viral. Elle publie ces jours-ci un ouvrage, Every Body Yoga qui prend position contre le culte de la performance et une tendance au formatage normatif qui considère le yoga comme du fitness, réservé à des corps toniques et à des femmes apprêtées qui s’abreuvent d’eau de coco. Bref, un idéal impossible à atteindre et souvent très éloigné de la réalité.

Elle écrit : «Tous les corps ont le droit d’être représentés sur le papier, pas juste les silhouettes élancées, féminines et blanches. J’ai écrit ce livre pour tous les gens gros, vieux ou exceptionnellement petits. J’ai écrit ce livre pour toutes les personnes qui sont complexées par leur corps.» Ce faisant, Jessamyn Stanley déplore la grossophobie en vigueur dans le milieu sportif qui culpabilise les personnes de grande taille comme étant peu souples ou pas assez musclées. Selon elle, les personnes racisées sont encore trop peu représentées dans cette pratique qui semble, de l’extérieur, réservée aux seules sportives issues de milieux privilégiés. Face au consumérisme qui encourage à s’abonner à des studios onéreux et à s’équiper de tout un tas d’accessoires, elle rappelle le mot d’ordre spirituel des gourous yogis : vivre au présent et s’éloigner des biens matériels.

A travers son parcours, Jessamyn Stanley précise que rien ne la destinait, a priori, à la pratique du yoga. La jeune femme a grandi dans une famille afro-américaine typique de la classe moyenne du sud des Etats-Unis. Scolarisée dans un milieu blanc et aisé, elle était souvent comparée par ses camarades, en raison de ses goûts, au gâteau Oréo : noire dehors et blanche dedans… Adolescente boulotte, elle se voit opposer un refus lorsqu’elle postule auprès de l’équipe des cheerleaders du lycée : «Je me sentais moche et rejetée», écrit-elle. Jessamyn Stanley explique qu’elle a ensuite commencé à manger, beaucoup et sans discernement, lorsque sa mère est tombée malade. La jeune fille suit son premier cours de bikram (un yoga à haute température) à l’âge de 16 ans et le vit comme «un enfer». Plus tard, elle aura souvent envie de pleurer quand elle ne parvient pas à faire certaines poses. «Je croyais vraiment que je n’étais pas digne d’un studio de yoga», écrit-elle.

Son livre décrit en détail les différents asanas ou postures à pratiquer selon sa morphologie. Et répond à des questions d’internautes, par exemple : «Que faire si je suis la personne la plus grosse en cours et que tout le monde me regarde ?» Si le studio que vous fréquentez n’est pas inclusif, explique-t-elle, pratiquez dans le lieu le plus «body positive» : chez vous. Les cours dispensés sur Internet comme sur le site Yogaglo constituent aussi une saine alternative au jugement d’autrui. L’essentiel, selon l’enseignante, étant de se concentrer sur «ce que je ressens» plutôt que «à quoi je ressemble ?». Le poids n’est pas une tare ni une maladie, tout comme le yoga n’est en rien un régime amaigrissant : «Si vous êtes grosse, faites de la place pour votre chair, elle a besoin que l’on s’y adapte !» 

Source : Libération. Par Clémentine Gallot

Heureux

juillet8
yoganice yoga nice
Et si l’on profitait de l’été pour apprendre à être #heureux ? (si si ça s’apprend !). Voici quelques livres qui certainement seront utiles : la version illustrée du best-seller de Thomas d’Ansembourg, avec des illustrations hilarantes d’Alexis Nouailhat « Cessez d’être gentil, soyez vrai ! » aux Editions de l’Homme. – Du même auteur « Etre heureux ce n’est pas nécessairement confortable » éditions pocket – « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent – méditations et exercices », d’Eckhart Tolle aux éditions j’ai lu – « Prendre soin de l’enfant intérieur – faire la paix avec soi », du vénérable Thich Nhat Hanh, maître bouddhiste aux éditions Pocket – et enfin « Les bases spirituelles de la communication non violente. » de Marshall B.Rosenberg.

 

posted under A lire | No Comments »

L’association Yoganice partenaire de Yoga Journal

avril13

Yoganice est partenaire de Yoga journal, qui vient de sortir son premier numéro en kiosque. Les élèves qui souhaitent s’abonner peuvent retirer un bulletin d’abonnement auprès du professeur. 1 an d’abonnement : 19,90€ au lieu de 29,40€; 2 ans d’abonnement : 39,90€ au lieu de 58,80€ avec en cadeau un DVD de yoga avec Mika de Brito.

yogajournal

posted under A lire | No Comments »

Eloge de la lenteur

mars28

fleurs yoganice

Eloge de la lenteur : « […] vitesse et lenteur font plus que désigner un changement de rythme. Ce sont des termes incarnant des styles ou des philosophies de vie. La vitesse est occupée, autoritaire, agressive, agitée, analytique, stressée, superficielle, impatiente, active et privilégie la quantité sur la qualité. La lenteur est son opposé : calme, attentive, réceptive, immobile, intuitive, tranquille, patiente, réceptive et préfère la qualité à la quantité. » Extrait du livre de Carl Honoré, Eloge de la lenteur – Editions Marabout.

 

posted under A lire | No Comments »

L’art de la méditation

mars23

« Maîtriser l’esprit, c’est l’affranchir de l’emprise des conditionnements mentaux et des conflits intérieurs entretenus par les pensées et les émotions. » Matthieu RICARD, L’art de la méditation, Pocket.

Shiva

Yoga journal arrive bientôt en kiosque

mars9

yoga nice
 

Bientôt en kiosque, un nouveau magazine dédié au yoga,
la version française de « yoga journal », à partir du 13 mars !

posted under A lire | No Comments »

Et si nous avions les clés en nous ?

novembre22

Un merveilleux petit livre à mettre dans toutes les mains : « L’Âme du monde » du philosophe et sociologue Frédéric Lenoir, un récit lumineux sur la sagesse. L’histoire : sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent pour transmettre à deux jeunes adolescents les clés de la sagesse universelle.

yoga nice, yoganice

posted under A lire | No Comments »

Numéro Esprit Yoga spécial méditation

octobre27

A découvrir en kiosque : le dernier numéro d’Esprit Yoga, consacré à la méditation, avec en prime la participation de notre professeur Isabelle Bourjac, dans la rubrique « L’arbre à palabres ».yoganice

yoganice

 

posted under A lire | No Comments »

Le corps : espace rituel

septembre15

Dans la Hatha-Yoga-Pradipika, « le corps est considéré comme un espace rituel; ce monde intérieur est éprouvé comme un reflet vivant du cosmos. L’axe de la colonne correspond au mont Meru (prononcé mérou) considéré comme l’axe du monde, c’est dans cet espace médian, s’étirant entre terre et ciel que prend place la susumnânâdi, où ruisselle le Souffle de Vie cosmique. Ainsi, les souffles présents dans l’homme sont-ils perçus comme d’autant d’aspects de la respiration universelle. »

Extrait de « Le sanscrit, souffle et lumière – voyage au cœur de la langue sacrée de l’Inde » de Colette Poggi

yoganice, yoga nice, cours yoga nice, isabelle bourjac

Yoga Harmonie du Corps et de l’Esprit

août18

yoganice

« Beaucoup d’Occidentaux ont encore des préjugés à l’égard du Yoga; mais il y en a déjà un bon nombre qui ont compris sa véritable importance. Le Yoga doit être pris comme un moyen pour obtenir une santé parfaite et maintenir une harmonie physiologique du corps, et pour réaliser sur le plan mental un état de perfection en progressant sur le plan spirituel, grâce à un contrôle absolu de soi. » Sri Ananda « Yoga Harmonie du Corps et de l’Esprit » Editions Seghers
« Older Entries