Le Yoga d’Isabelle

Yoga et Méditation

50 ans de yoga en France

juin1

ASSISES NATIONALES DU YOGA À TROYES
50 ans de yoga en France

Regard sur une philosophie qui se développe et sur des adeptes épanouis.

 

yogaLe yoga est une philosophie et non une religion, insiste Isabelle Morin Bardey, présidente de la Fédération nationale des enseignants de yoga (FNEY). Présents à Troyes pour les 24e Assises du yoga, 450 professeurs et adeptes de la discipline ont fêté les 50 ans de leur fédération. Une structure qui police solidement une pratique que l’État ne reconnaît pas officiellement. Une pratique qui nécessite, dans les écoles reconnues par la FNEY, les « EFY », pas moins de quatre années d’études avec cours d’anatomie, de psychologie, de philosophie, etc., avant de pouvoir enseigner.

Ils sont ainsi plus de 900 professeurs à enseigner sous l’égide de la Fédération une philosophie qui concerne des milliers d’adeptes et sans aucun doute de plus en plus.

Studieuses Assises

Les 24es Assises étaient au diapason de cette discipline exigeante, laborieuses et assidues. Pratique du yoga le matin, formations, ateliers, conférences avec des intervenants reconnus l’après-midi.

Le physicien Étienne Klein pour une réflexion sur le temps ; le psychanalyste et pédopsychiatre Philippe Jeammet sur la transmission ; le sociologue David Le Breton, professeur à l’Université de Strasbourg…

«  L’idée est d’inviter des gens qui n’ont pas forcément à voir avec le yoga mais au contraire des spécialistes qui vont nous éclairer, enrichir notre réflexion  ». À chaque jour son thème. Jeudi, réflexion sur le temps, vendredi sur la transmission…

Le corps et l’esprit

Car à côté de la pratique physique, le yogi est souvent un parfait érudit. La librairie les Passeurs de textes a installé pendant quatre jours une librairie éphémère au sein même du Centre de congrès. Elle a reçu un public de lecteurs formidablement averti et demandeur, explique Jean-Luc Rio.

La pratique physique compte autant que la connaissance, reprend Isabelle Morin Bardey. «  Le yoga est un système philosophique qui part du corps pour aller vers l’esprit  », reprend la présidente de la FNEY. «  Il y a cinq yogas majeurs, chacun est une porte d’entrée dans la pratique. Le premier est le yoga du corps, le hâta Yoga. Le second est le karma yoga ou yoga de l’action. Il y le jnana yoga, le yoga de la connaissance. Le quatrième est le bakti yoga, yoga de la dévotion. Et le cinquième est le raja yoga, qui rallie l’ensemble. »

À vous de choisir votre clé d’accès…

Trois questions à l’organisatrice des 24es Assises de Troyes

Pourquoi Troyes ?

« La ville offre plusieurs avantages. Le thème retenu cette année pour ces 24e Assises est « Le souffle du temps ». Le souffle et le temps au cœur de la pratique du yoga sont majeurs. Et cette ville historique qui porte la mémoire du premier roman en français est en même temps un lieu de foires internationales, croisement des pensées, des traditions, d’échanges. Symboliquement, c’est très fort. De façon plus pragmatique, le train, la proximité de la Belgique, les déplacements possibles à pied, la position centrale du centre… »

Comment le yoga est-il arrivé en France ?

« Les premiers jésuites vont en Inde, s’acculturent, ramènent des musiques, des textes… Il y a l’arrivée de nouveaux textes en début du XXe siècle. La traduction des grands textes indiens, la Gîta, les Upanishads. les Romantiques s’y intéressent… Mais le yoga dans sa pratique physique arrive en France entre les deux guerres. Sachant qu’en Inde, Sri Krishmamacharia le remet en mouvement à la même époque. »

Le yoga est associé à la santé ?

« Le yoga n’est pas une thérapie. Le yoga permet aux fluides de se remettre en mouvement et il y a là effectivement un effet sur la santé. Le yoga vous permet surtout de retrouver votre propre rythme… »

En savoir plus : http://yoga-congres.org/

Source : L’est éclair

posted under Evènement

Email will not be published

Website example

Your Comment: